L’HOME INCOMPLET Spectacle de reación avec un 15% de moment d’al d’improvisation, autorisé par le directeur.

Un personnage particulier ce aparrece dans un théâtre (ou n’importe quel un autre espace, ou local social, polivalente, l’alternative), est resté avec son ami et l’a dit, “le thé je donnerai un surprise”, mais la surprise l’est porté é (après la panique), quand découvre un public que l’observe. C’est incomode de feutre mais a le besoin d’expliquer que fané il, chercher la complicité du spectateur avec les petites anecdotes.

Les histoires complètes de la vie de routine, dans la bouche d’un homme incomplet, un petit comme tout le monde.

L’HOME INCOMPLET a été premiered en mai de 2001, dans la salle du théâtre LA PLANETE, de Girona, participé dans le Marathon du Spectacle de Barcelone, a gagné le deuxième prix du concours de monologs DRASSANES (Barcelone). En septembre de 2001 participé dans la Fête foraine de Teatre al Carrer de Tàrrega, avec une très bonne réception de public et critique, la saison il y a dans la salle de ARTENBRUT de théâtre de Barcelone (le septembre le 2001 octobre) si est là-bas participé dans le Festival Temporada Alta de Girona (2001), et dans l'échantillon Du Reclam de Castelló de la Plana, a participé aussi dans la société de théâtre pour les instituts du AGT (le Théâtre de Association Of); en décembre 2001 le premiered de version Espagnol se dans Le l'Havane (le Cuba). A la partie de tout ceci a roulé pour les populations diverses de Catalogne e Spagna, en septembre de 2002, a été dans la fête International de clown de Madrid, a Julliet 2003 Fête Festiclown Pontevedra, e Thëâtre de la Estación de  Zaragoza (Octubre 2003).

"À travers le mot et le geste, obtient rendre visible ce qui est invisible et résent ce qui est absent (...) par Magie purement théâtrale (...) talent interprétatif énorme, (...) spectacle complet"
FERNANDO ANDÚ. HERALDO DE ARAGÓN.

"Amuser et monolog curieux cela, loin de tomber dans les sujets, est totalement innovateur "
ASSUMPTA PÉREZ. REGIÓ 7,

" Texte Ingénieux et simple de Susana Lloret et l'acteur Marcel Tomàs. Il a purifié l'élaboration interprétative. Ils sont remerciés le bon parfum et la sobriété de cet individu un que ratifie le sens du plein, l'humour de Catalonian de intelectualidad et auténcia la grâce Bien-aimée "
GRAMMA (PERÍDICO DE CUBA), AMADO DEL PINO.

" L'humour solitaire est un plaisir collectif. (...) Marcel Tomàs est déjà un clown avec tout ceux-là de la loi. A un bon contrôle du corps, sur l'un que structurer une partie des meilleurs baîllons. "
EL PAÍS, PABLO LEY.

"Magnifique .(...) Bien sûr, le rire avec l'une qui les marques publiques tout le morceau est le test d'un travail très sérieux, d'effort notable et plus que la conclusion prospère. Naturellement que tout il ne serait pas suffisant sans une bonne dose de génie. Et il y l'a, le genre d'al de pitié: l'absurde celui. Pour souligner la capacité avec qui un exacting le travail corporel qualifie un travail commun d'endroits et de phrases faites qui est venu souligner plus la chose irrationnelle de la jointure "
NATÀLIA MOLERO. LA VANGUARDIA.

" L'Home incomplet est un monolog a eu pour vedette dans par un individu maladroit, bien peigné, cela est trouvé dans un théâtre par hasard (...) De ce fait anecdotique, tout un univers de fantaisies amusantes, (...) couvert avec une grande quantité de gestes et de mouvements d'une bonne projection drôle, ira empêtrer les choses. Tout avec une bonne couleur avec un feuilleton de complicités avec le public, vous avez déterminé par l'espace, ceci est 15 pourcent d'improvisation qui nous est notifiée qui existe dans le spectacle. Le fait avec beaucoup de soin, puisque une langue pleine de coloquialismos et dialectes "
"Tomàs, dans final, est un bon acteur qui a la capacité être empêtré dans une façon brutale. "
PEP MARTORELL. EL PUNT.

"Le roi du Marathon est allé sans doute le théâtre, cela a parié fort par l'humour je l'originalité, (...)  Le sonorous de début de Fortalesa sourit de le et les applaudissements absolus "
El PERIODICO,.

"Je travaille dans la clef d'humour et de cración possède, basé sur le travail d'acteur et dans sa capacité pour séduire les spectateurs, l'action est partiellement improvisé.."
DIARI DE GIRONA,

"Un monolog qu'un travail de texte est compris de, un monolog al direct public,, (...) Quelques rires qui par la force de faces, de gestes et un texte brillant (...) Il cherche la complicité du spectateur, avec les petites anecdotes et les petites histoires à qui plus amusant (...)."
L'ENLLAÇ, J.F. FITÓ.

Auteur et la direction artistiques: Susanna Lloret et Marcel Tomàs
Interprète: Marcel Tomàs
Graphisme: La Clofolla
Production et la distribution: Cia. La Fortalesa

Prochainment

Sidebar