Cascai: Autochtone de la  Méditerranée. En petites doses calme la douleur: mal aux dents, douleur d’articulation, mauvais jours, éclats de rage, vérues… L’ excès affecte le système nerveux, transforme la réalité, fait voir des choses de façon différente.

Une grande dose d’imagination, un peu d’humour, quelques fantaisies, au fait d’être moitié mime moitié showman, passé par le filtre du théâtre de rue et le theâtre du gest, on le mélange dans une cocktailaire, on le met sur la scène et le resultat est: CASCAI.

Cascai a été premiered en mai de 2002, dans la Salle du Théâtre La Planeta de Girona. Plus tard, à la partie pour faire la tournée par les municipalités différentes de Catalogne, Spagna a Europa , a participé dans le Festival Humorologie a Belgium (2003), Festival del Teatri del Mondo a Italia (2003), Festival Temporada Alta de Girona (2002), le Fira de Teatre al Carrer de Tàrrega (2002), Festival International du clown de Madrid (2002), Encuentros TE VEO Zamora (2003), Festival COS Reus (2003), Festus de Fête de Torelló (2002), dans le Fira du Circ du Bisbal (2002), dans, au Festes du Pilier dans Zaragoza (2002), a été dans le Teatre de la Mer (Majorque).

“ (...) Un voyage frénétique, presque psicotico, qu'un personnage porte nous pouvoir la passe de tout sauf quel ténia prédit. XXS a de très bons élément mais le fondamental celui est son interprète: Marcel Tomàs. Histrionico, exressif, avec un contrôle du geste et du clown. L'acteur serre au dernier dépot toutes les ressources de l'une qui arrange. Son busqueda dans chaque moment des réactions du spectateur fait qu'il est un morceau et agil dynamiques. Causer la compréhension sans articule ni un mot seul. “
Assumpta Pérez. Regió 7

“ Les suffixes de Tomàs de Marcel seul pour convertir un spectacle muet dans un trepidante de plaisanterie. Et il le fait avec l'aide seule d'une expression corporelle illimitée et d'infinité du visage d'enregistrements d'humour irrésistible. Un gesticulation qui honore les dessins de télévision de toute la vie et les films muets d'un temps franchise imitant que primitif et amusant de ses histoires absurdes, drôles et impossibles. Délirante la première partie, et la spontanéité indiscutable et la capacité agréable d'improvisation de l'interprète, à la seconde. Cascai un divertissement magnifique. “
Javier Matesanz. Diari de Balears

“ Choie, monolog, assourdir l'histoire de police et les voleurs avec la bande de sonorous, caricatura dans le mouvement, enlatados d'applaudissements et dans dirige, et assez de choses plus. Les personnages de film ont enlevé du monde du cómic ou de l'astucieux des films muets. Pour faire le manque de théâtre bien petit: quelques lunettes, quelques-uns notent, un veston et un je sonne. Il les autres il le met l'acteur, et le public avec les désirs de mars. “
Emili Gené. Última Hora

“ Il semble que c'était Valdano l'un qu'a dit de Romario qu'était un joueur animé de dessins. Marcel Tomàs est, dans le virage, un acteur animé de dessins, ou un dessin animé il se. Un catarata de expresividad, de faces, d'énergie, de communication, de variété, d'effort physique et de mouvement comme l'un qu'il déplie puisque le principe à la fin de la fonction. XXS constitue un récital exressif de son seulement interprète et, al même temps, une assemblée très diverti et cela maintient la complicité du spectateur ”
Francesc M.Rotger. Diario de Mallorca

Auteurs et mise en scene: Susanna Lloret / Marcel Tomàs
Interprète: Marcel Tomàs
Ingenieur Son: Agustí Rovira
Déssin Graphique: La Clofolla
Production: La Fortalesa

Prochainment

Sidebar