MARCEL TOMÀS a fondé sa compagnie Cascai Teatre avec Susana Lloret en 1998, au cours de ces 20 années nous avons développé plusieurs spectacles de notre propre création, pariant sur un langage basé sur le renouvellement des genres de l’humour classique et la création d’un propre univers.

Nôtres spectacles n’ont pas de grands discours mais il y a des personnages histrioniques, obsessives, grotesques, drôles, bavards, pélican, impudiques, chercheurs de raison, bar-sages, obsessionnels mais en même temps tendres et attachants. Clowns modernes qu’ils ont perdu le nez rouge et ses vêtements du couleur, ils s’ont humanisé et ils ont dans notre société. Ils sont une élite de personnes imparfaits qui luttent constamment pour être de meilleures personnes mais sont nés pour être perdants. Antihéros par nature, survivent au jour le jour.

En 2001 et 2002, nous avons présenté El Hombre Incompleto (L’Homme Incomplet) et El Cascai, monologues théâtraux. En 2004 nous avons sommes plongés dans le travail du masque larvaire et de la poésie visuelle avec Le Paradís. Entre 2005 et 2006, nous avons créé Living Costa Brava et Made In China, des spectacles avec une grande trajectoire et de très bonnes critiques. Avec ces spectacles nous avons fait tour par tout Espagne et aussi nous les avons présentés dans différents festivals de la France, Cuba, Italie, Finlande, Belgique, Portugal et Tunisie. En 2008, il opte pour un changement de record apportant à la scène Pere et El Capità, un texte dramatique de Mario Benedetti.

Pendant 2010, nous avons commencé une trilogie de The total Showman et nous avons présenté Zirocco. Un spectacle d’humeur gestuelle à petites doses de texte, multidisciplinaire, tendre et poétique qui a connu un grand succès tant au niveau national qu’international. En 2012, nous avons créé Hotot, un roadmovie théâtral, imprévisible et surprenant. Un cabaret moderne. Enfin, en 2014, nous avons clôturé la trilogie avec El PIllo.

En 2015, nous sommes revenus au format trio avec La Banda del Teflón, trois bienfaiteurs qui parlent comme ceux qui ne jouent pas mais disent de grandes vérités. En 2017 nous avons déplacé notre univers vers le théâtre de rue avec le spectacle Trams. En 2018, nous avons présenté Le Comédien comme un hommage au métier de faire rire les gens que nous sommes encore en tournée. En 2019, Marcel Tomàs et un groupe de jazz ont amené le spectacle Noucents, le Pianiste de l’Océan d’Alessandro Baricco sur scène. Une proposition qui a reçu les éloges de la critique et du public. En 2020, en plein confinement, le dernier spectacle Un Tal Shakespeare a été conçu, présenté en décembre de la même année au Festival Temporada Alta. Spectacle humoristique inspiré des grandes icônes du dramaturge anglais.

D’autre coté Cascai Teatre a fondé son laboratoire de création où il a organisé des rencontres entre différents professionnels en 2009, 2010 et 2013. Le résultat de ces rencontres a été la création d’un nouveau projet théâtrale Els Malaguanyats, Elit dels Perduts, le courmetratge Perdonen…Disculpen et le sérieweb La Banda de Marcello.

Récompenses.

Marcel Tomàs a remporté le prix BBVA Unnim Antigues Caixes Catalanes 2013 du meilleur acteur et du meilleur spectacle pour Hotot. Avec Zirocco, il a remporté le prix du meilleur spectacle à la Mostra de Santa Eugènia de Mallorca 2014 et Le Coup De Foudre au Festival d’été de Perpignan 2010. Aussi comme meilleur spectacle au Circuit Sant Miquel de Valence en 2008. Avec L’Homme Incomplete, il a remporté la meilleure émission de petit format de Radio City of Valencia 2001. Prix du meilleur acteur au Festival du film de Gérone 2018 en tant que protagoniste de Juguem.

.